dimanche, décembre 25, 2005

Audierne, juillet 2005, tôt le matin

La matin tôt, c’est l’heure d’aller au boulot…

Le pêcheur y va c’est sûr. Et la jeune dame, elle aussi a l’air décidée à y aller, et d’un bon pas encore !

Sauf que la voilà sur une passerelle qui traverse la mer ; jusqu’où va-t-elle aller ? C’est encore loin l’Amérique ?

Là encore, priorité au mouvement, mais avec le support des lignes qui opposent la rigidité de la passerelle et les lignes ondoyantes du sillage.

Aucun commentaire: