dimanche, janvier 08, 2006

Pointe de Penhir, juillet 2005

Que fait cette mouette ? De l'exercice physique ? Un geste gracieux pour se faire admirer des touristes ? Ou tout simplement est-elle entrain d'étirer son aile (et sa patte) au soleil ?
Mais peut-être faut-il s'intéresser plutôt à son compagnon, bien planté sur ses deux pattes, lui, et qui évoquerait le réalisme de l'oiseau habitué au sérieux requis par les dures conditions de la météo marine.
Elle (la mouette) et lui (le compagnon) : voilà comme les attitudes supposées du masculin et du féminin sont attibuées à ces oiseaux : la futilité fémine, et le sérieux masculin.
Preuve qu'on est toujours sous l'influence de ces stéréotypes culturels. Pauvres oiseaux !

Aucun commentaire: